Actualités Région 

16 janvier 2015 à 0h00 par La rédaction

Carquefou : ils pénètrent dans la cantine scolaire... et se cuisinent un magret de canard

Les deux hommes condamnés à du sursis et des TIG.

RCA
Crédit: -

NANTES, 15 janvier 2015 (PressPepper) - Deux voleurs ont été condamnésjeudi soir par le tribunal correctionnel de Nantes, pour avoir pénétré durantla nuit d'Halloween 2013 dans la cantine de l'école Anne-Franck de Carquefou(Loire-Atlantique) (photo)... et s'y être tranquillement cuisiné unmagret de canard.

Quatre mois de prison ont été infligés à S.L, 37 ans, qui était déjà sousle coup d'une mise à l'épreuve et qui était absent au procès. F. J., 33 ans,s'était lui déplacé au Palais de justice : il devra faire 140 heures de travaild'intérêt général (TIG) au profit d'une association ou d'une collectivité.

Les deux hommes - qui ne se fréquentent plus, aux dires du second - avaientété retrouvés grâce aux traces qu'ils avaient laissées sur les fourchettes dela cantine scolaire... A l'audience, F.J. a reconnu les faits reprochés,hormis le vol "des tartes au citron et au chocolat" et celuid'une partie de la vaisselle.

"Des vols dans des écoles, c'est le genre d'histoires qu'on retrouved'habitude au tribunal pour enfants... Mais, des prévenus de 32 et 36 ans,c'est beaucoup plus rare", soupire le président du tribunal correctionnelde Nantes. "Des enfants ne se seraient pas attaqués non plus au magret decanard : ils ne savent pas le cuisiner."

"Si on en reste au côté anecdotique, l'histoire prête à sourire... Parcontre, elle devient moins sympathique quand on voit les préjudices",ajoute le magistrat. La substitut du procureur avait ainsi requis huit mois deprison avec sursis et mise à l'épreuve pour F.J., et deux mois ferme pour S.L.

Me Frédéric Davansant,l'avocat du premier, avait lui souligné les "efforts" faits depuispar son client pour soigner son problème d'alcool. "A l'époque, il étaitbien démoralisé, seul, célibataire", rappelle-t-il. "Son emploi dutemps n'était pas très intéressant : c'était une dizaine de bières et desapéros dans la journée."

Depuis, le prévenu - par ailleurs en situation de surendettement - a obtenuson permis cariste, et cherche à présent un job. Il a déjà effectué quelquesmissions d'intérim en juillet et août derniers. "Depuis cinq mois, il aune nouvelle compagne... On est dans un cercle vertueux qu'il ne faut pas briser",avait insisté son avocat./GF (PressPepper)

© 2014 PressPepper SARL - Tous droits réservés. Aucune des informationscontenues dans ce serveur ne peut être reproduite ou rediffusée sans leconsentement écrit et préalable de la SARL PressPepper. Tout contrevenants'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code dela Propriété intellectuelle : jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000euros d'amende.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA