Pays-de-la-Loire 

27 mai 2021 à 15h06 par Julie Droin

L'espérance de vie et la natalité reculent en Pays de la Loire

Selon une étude de l'Insee, l'épidémie de Covid-19 a engendré une hausse de la mortalité et une baisse de la fécondité.

Famille

Une étude publiée ce jeudi 27 mai par l'Insee, montre que le nombre de naissances a atteint un niveau historiquement bas dans les Pays de la Loire, comparable à celui du milieu des années 1990.

Si la natalité est en baisse dans la région depuis maintenant 10 ans, comme au niveau national, cette chute est particulièrement marquée en décembre 2020, soit neuf mois après le début du premier confinement. Selon l'Insee, le taux de natalité baisse de 7% par rapport à décembre 2019.

L'institut avance plusieurs raisons, dont l'incertitude autour de la crise sanitaire qui a pu décourager les parents ou simplement les faire reporter leurs projets.

Dans le détail dans la région, la fécondité est plus élevée en Mayenne, avec un pic autour de 29 ans. A l'inverse, la fécondité est la plus faible en Loire-Atlantique .


Augmentation des décès en 2020


L'Insee pointe également une hausse de 4,1% du nombre de personnes décédées dans les Pays de la Loire en 2020, elle atteint 9,1% en France.

Si là encore, l'épidémie de COVID-19 a eu un rôle d'accélérateur, une partie de cette augmentation s'explique aussi, selon l'Insee, par l'arrivée des générations nombreuses du baby-boom à des âges de forte mortalité depuis une dizaine d'années. L'impact reste moindre en Vendée. En Mayenne en revanche l'augmentation du nombre de décès est de 7,6%.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA




LE SUPPLÉMENT




CONTACTER LA REDACTION