Région

En Vendée, le livre public se partage gratuitement !

16 avril 2019 à 19h18 Par 魏星柔 Rachelle
Présentation des deux livres publics de Vendée !

Avant d’aller en France*, je suis informée que la France est un pays qui attache beaucoup d’importance à l’éducation et à la culture. Dans l’histoire, la France est le berceau d'un grand nombre de philosophes, de penseurs, de gens de lettres qui rayonnent dans le monde entier. Après mon arrivée en France, je profite au mieux de parler et de communiquer avec les français, je me suis rendu compte qu’ils adorent réfléchir et débattre, et qu'ils possèdent toujours une curiosité sur le monde inconnu. Chacun a ses propres pensées, mais ils se respectent aussi ! Quel pays magnifique ! Je me demande aussi pourquoi les citoyens français ont cette ouverture d'esprit ?

Après plus de cinq mois en France, je pense avoir trouvé une réponse : Les français adorent la lecture ! En Chine, en métro ou en TGV, la plupart des gens consultent souvent leur portable. Par contre, j’ai remarqué qu’en France, chaque fois que je suis dans le TGV, de nombreux français sont absorbés dans leur lecture avec des livres de toutes sortes, à n’importe quel âge et quel que soit leur métier ! Ce phénomène m’a vraiment marqué ! Leur esprit d'ouverture, leurs riches connaissances, et pour beaucoup d'entre eux, une grande intelligence qui m'étonne, sont certainement liés à la lecture !

       

Grâce à Michel Cavard, j'ai eu la grande chance de rencontrer Coline Dévé, une jeune fille de 18 ans, qui est l'auteure du livre public <poupées de tranchées >, un roman d'amour qui s'est déroulée pendant la 1ère Guerre mondiale. Je m'y intéresse beaucoup car cette guerre n'ayant pas eu lieu sur le territoire chinois, on n’en parle pas beaucoup en Chine. Franchement, la guerre est pour moi, un sujet trop lourd, trop pesant et trop triste, mais, l’amour fait toujours chaud au cœur et l’auteure étant une fille de mon âge, je suis vraiment curieuse de voir son interpretation sur la Grand Guerre.

Heureusement, j’ai obtenu la maquette précieuse de ce livre, et j’en ai traduit le résumé. Deux personnages centraux, une petite fille de 10 ans, et un jeune soldat sans famille, liés à vie par deux petites poupées: Quelle inspiration extraordinaire ! Coline a su aussi associer parfaitement la tendresse, la vie, le bonheur, au milieu de l’horreur ! Sans aucun doute, elle avait fait d’énormes recherches en amont, car le livre est basé sur une histoire vraie ! Une histoire que tout le monde ne pourra jamais oublier ! Je n'aurais jamais pu imaginer que l’auteure est une lycéenne de 18 ans ! Incroyable !

Ce qui m’intéresse aussi, c'est que le roman de la jeune Coline, est édité dans le livre public ! Un concept vraiment inédit ! C’est à dire un livre gratuit, que le lecteur pourra, en plus de le lire, l’annoter, le partager, le transmettre, l’offrir ou le laisser dans un lieu public afin qu’il soit récupéré par une autre personne. Le but est d'offrir la lecture, la connaissance et le savoir à un plus grand nombre ! Cela donne la chance à un nouvel auteur d’être publié grâce au soutien d’un partenaire. Quelle idée géniale ! Au niveau écologique, on peut en même temps protéger l’environnement, car ce livre est recyclable !

Dans la Salorge, Coline Dévé dédicaçait son livre, les gens enthousiastes faisaient la queue pour en obtenir un ! Le maire de l'Ile d’Olonne, Monsieur Fabrice Chabot souhaitait honorer la mémoire des combattants de la Grande Guerre d'une façon originale et marquante pour les esprits. Évidemment,《poupées de tranchée 》etait conforme parfaitement à son initiative. La mobilisation de l'éditeur François Michalon, et de la Commune de l'Ile d'Olonne ont permis la publication de ce livre, en favorisant ainsi la promotion de la lecture auprès du plus grand nombre 

                                       

Actuellement, "poupées de tranchée" est le deuxième livre public, après "Le car bleu". Dans un après-midi ensoleillé, Michel m'a raconté une très belle et touchante histoire de cette auteure, Madame Régine d’Humilly, qui a 91 ans. Elle a consacré toute sa vie d'institutrice depuis l'âge de 17 ans, aux délaissés de la vie et de l'amour. Ce livre raconte les souvenirs de vacances de ses petits protégés orphelins, qu'elle emmenait à Saint-Hillaire-de-Riez. Cette commune est aussi partenaire de ce livre. Maintenant, "Le car bleu" a parcouru des milliers de kilomètres à travers la France, et au delà des frontières même jusqu’en Russie, car de nombreux lecteurs sont totalement émus par ce livre. Je porte de tous mes vœux que ce second livre public, le 1er roman de Coline Dévé, du haut de ses 18ans, rencontre aussi le meme succès, pour qu'un plus grand nombre de gens puissent le lire et le transmettre !

*Article écrit par Rachel, étudiante d'origine chinoise, stagiaire de RCA aux Sables-d'Olonne