Actualités Pays-de-la-Loire 

1er novembre 2015 à 9h53 par Valentin Esteve

Après l'annonce vendredi du gouvernement de lancer les appels d'offres en vue du chantier de construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, les réactions ne se sont pas fait attendre. Tour d'horizon.

RCA
Crédit: -

Les pro-aéroports.

De nombreux parlementaires de la région, notamment Jacques Auxiette (président de la région), David Samzun (maire de Saint-Nazaire), Johanna Rolland (maire de Nantes), ont réagi à l’annonce du préfet de valider le projet de transfert d’aéroport, en lançant des appels d’offres, bien qu'aucune date précise n’ait toutefois été donnée. 15 personnalités politiques régionales ont donc réagi dans un communiqué commun. Selon elles, ces décisions prises par la préfecture sont utiles : le transfert de l’aéroport sera bénéfique au développement de tout l’Ouest. « Le processus est relancé » nous disent les politiques. Ces derniers ajoutent que 500 000 passagers sont passés par l’aéroport actuel de Nantes-Atlantique durant le seul mois d’août. « Ces décisions sont de bon sens au regard de l’évolution du trafic aérien dans l’Ouest ».

 

De son côté, la Chambre de Commerce et d’Industrie de la région se réjouit aussi de ces avancées. « C’est une excellente nouvelle pour tout le Grand Ouest car on va pouvoir enfin créer les 3 500 emplois et 5,4 millions d’heures de travail concernés par ce chantier » soulignent Bruno Hug De Larauze, Président de la CCI Pays de la Loire et Alain Daher, Président de la CCI Bretagne.

 

« C’est vraiment le GO » nous dit l’association pro-aéroport « Des ailes pour l’Ouest ». Selon son président Alain Mustière, « l’État passe aussi le message qu’il ne reculera pas devant les zones de non droit ». Et d’ajouter « nous appelons désormais les Zadistes à évacuer la ZAD dans le calme ».

 

Les anti-aéroports.

Les Zadistes, premiers concernés par ce projet, le promettent : « l'occupation de la ZAD continue ». Les occupants annoncent qu’ils résisteront « face à toute tentative d'attaque de la ZAD et de démarrage des travaux », comme cela avait été le cas en 2012 avec l’opération César. Les Zadistes qui ajoutent dans leur communiqué, non sans ironie : « nous souhaitons bien du courage à toutes les entreprises gagnantes de l'appel d'offres ». Le collectif annonce par ailleurs un convoi de tracteurs et vélos, qui partira de Notre-Dame-des-Landes pour se rendre à Paris, le 21 novembre prochain, à l’aube de la conférence pour le climat COP21.

 

Enfin, l’ACIPA (Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d’Aéroport) réagit dans Ouest-France, et dénonce une trahison de la part du gouvernement.

 

Samedi, le collectif NDDL Indre/Saint-Herblain organisait par ailleurs une opération de beach-art à Saint-Jean-de-Monts. Une grande fresque a été dessinée sur la plage (à voir en photo ci-dessous).

 

(photo : collectif NDDL Indre/Saint-Herblain)

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA