Actualités Région 

20 mai 2015 à 0h00 par La rédaction

<p>Une employée, qui avait démarré son contrathier, a été menacée par un homme cagoulé.</p>

RCA
Crédit: -

Qui en veut aux magasins de surgelés Picard ? 8enseignes Picard ont été la cible de braquage depuis le 11 mars dernier, enLoire-Atlantique surtout (Saint-Herblain, Rezé, Nantes, Vertou), mais aussi à laRoche sur Yon mardi ou encore à Angers il y a quelques semaines (deux fois lemême magasin). Dernier braquage en date, ce mercredi matin, à Trignac.  Avec cette fois une technique légèrement différente puisque le braqueur n'était pas armé. Du moins il n'a pas sortid'arme. Il était 9h10 quand l'individu, au visage masqué par une cagoule, afait irruption dans le magasin. Il n'y avait aucun client, seulement lacaissière, une jeune intérimaire qui avait démarré son contrat hier. L'hommelui a d'abord réclamé le fond de caisse, puis le fond de coffre, entre1 000 et 1 500 euros au total. Aucune violence n'a été exercée.Le braquage n'a duré que 3-4 minutes. Aussitôt la gendarmerie prévenue, un importantdispositif a été déployé, comprenant notamment un hélicoptère. Pour l'heure,personne n'a été interpellé et impossible d'assurer qu'un seul individuest à l'origine de ces 8 braquages. La caissière, traumatisée, était encore entendue en début d'après-midi. 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA