Fest Noz avec Plantec, Startijenn et le duo Sérot/ Janvier

RCA

Avec
PLANTEC
STARTIJENN
DUO SEROT JANVIER

Durée : 4h
Tout public

Tarif unique : 7€ / pers. (gratuit pour les moins de 12 ans)

Billetterie à l’accueil de la Mairie ou en ligne www.mesquerquimiac.fr

PLANTEC
Incontournable de la nouvelle scène bretonne, Plantec a su au fil des 15 dernières années imposer sa vision moderne du Fest Noz en tenant le pari de renouveler sans cesse son univers. 
Fusionnant les rythmes puissants de la danse à des compositions aériennes et envoûtantes le groupe a créé un style unique mélangeant textures acoustiques, électriques et électroniques. 
En live, le trio déploie une énergie sauvage et transporte son public dans cet univers onirique et dansant en créant à chaque fois un phénomène de transe. 
Extrait : https://youtu.be/v8lahHfUuFg?list=PLFd051m0EbuUFmZCKm2BYboT9ZxLIZvQ-

STARTIJENN(énergie en breton) 
Le groupe puise sans cesse dans ses racines l’énergie nécessaire a̬ produire un son puissant, efficace et actuel.
Depuis sa création en 1997, alors que les membres fondateurs n’avaient que 13 ans, le groupe se donne une mission, celle de faire frémir festou̬-noz et concerts en Bretagne, en France et a̬ l’international (Chine, Malaisie, Slovaquie, Pologne, Pays-Bas, Allemagne, Belgique, Suisse, Espagne…).
Cette formation de cinq musiciens, alliant instruments traditionnels (bombardes, biniou̬, uilleann-pipes et accordéon diatonique) a̬ une section rythmique (basse et guitare) propose, au travers de compositions originales, une musique bretonne bien vivante. L’idée est d’absorber toute l’ardeur qui se dégage des rassemblements populaires, ou̬ la danse et la musique ne font plus qu’un au profit d’une exaltation collective. C’est donc en s’appuyant sur une tradition résolument moderne que le groupe s’exprime.
Extrait : https://youtu.be/imWYHPwVM9I

DUO SÉROT / JANVIER
« Mathieu Sérot (bombarde) et Philippe Janvier (biniou) réinventent le beau métier de « sonneurs ». Le couple se vit en fusion, en résonance avec les danseurs. Pour cela, il joue au milieu d'eux, les poursuit, les excite. Ça démarre et nul ne sait où ça mène. (…) Mathieu le déjanté harangue et fait chanter la foule à la manière des « calleurs » nord-américains. Philippe le chat, accompagne les impulsions, déplace les trajectoires, négocie les courbes et retombe toujours sur ses pattes. Des ridées déridées, des tours en roue libre, des pilés bien tapés... Danse avec les fous ».
                                                                                                                           Sylvain Girault – 2013
Extrait : https://www.youtube.com/watch?time_continue=9&v=lfd8dQcXaNg