Nantes : pour se venger, il met le feu à sa cellule

-
09 août 2017
Par Hlne Hamon
Les faits se sont déroulés ce mardi, en fin de matinée...

Un détenu de la maison d'arrêt de Nantes, âgé de 26 ans, a mis le feu à sa cellule individuelle ce mardi en fin de matinée. La raison ? L'administration a refusé de le transférer dans un autre établissement pénitentiaire. Il s'est donc vengé. Le jeune homme a été légèrement brûlé et a inhalé des fumée toxiques, il a donc été transporté au CHU de Nantes pour y passer des examens. A sa sortie de l'hôpital, il a été placé en garde à vue.

 

Devant les enquêteurs, l'individu a reconnu les faits. On connaît désormais le mode opératoire : il a mis le feu à des papiers avec sa plaque de cuisson. Il a tout de même précisé aux enquêteurs "avoir été surpris par l'ampleur de l'incendie". Sa cellule a été entièrement brûlée. Le détenu a été déféré ce mercredi à 9 heures.