Artistes

LA BELLE BLEUE

Originaire de la région nantaise, La Belle Bleue naît sous l’impulsion de deux chanteurs guitaristes qui, portés par l’amour de la musique et des mots, décident d’allier leur complémentarité artistique.
 Nous sommes en 2004 et rapidement, le groupe trouve sa formule instrumentale idéale : à cinq, une orchestration aussi improbable qu’efficace se stabilise et révèle la force de La Belle Bleue. Le mariage d’une formule rock portée par les guitares, la batterie et la basse avec la douceur acoustique du mélodica ou le souffle étourdissant du didjeridoo est alors célébré et scellé. D’emblée, la magie opère. 2007, la formation a déjà bien usé ses semelles sur le pavé en disséminant ses chansons empreintes de poésie, d’engagement ou d’onirisme. Parallèlement, les festivals et de belles scènes commencent à la mettre en lumière. En toute logique, l’envie d’un premier album se fait ressentir : "Partage ta folie", aujourd’hui écoulé à 7500 exemplaires, séduit les premiers fans du groupe et devient une belle carte de visite. Les programmateurs donnent toute leur confiance au groupe, de quoi lui permettre de se forger un caractère en partageant le plateau avec des groupes tels que Les Ogres de Barback, Ayo ou encore Keziah Jones.2010, le groupe se professionnalise au fil des concerts et sa personnalité artistique se précise en marge des étiquettes et des codes musicaux usuels. Toujours en autoproduction, l’heure du deuxième album a sonné avec "Morceaux de papier". Au carrefour de la chanson française, d’un rock polymorphe écorché vif et de la musique expérimentale, le chant et les textes se sont davantage affinés. Tour à tour émouvants, énergiques et entraînants, les dix-huit nouveaux morceaux sont portés par la voix singulière des deux chanteurs et réveillent les sens de qui voudra bien les entendre. 16000 exemplaires de ce second opus trouveront preneurs. Naviguant sur la vague de la chanson-rock alternative, La Belle Bleue tient la barre et trouve son équilibre.Automne 2013, La Belle Bleue compte plus de 500 concerts au compteur. Sa richesse artistique et son ouverture d’esprit ne cessent de s’élargir. La source est loin d’être tarie et les idées jaillissent avec une grande cohérence. Soutenu et épaulé par L’Atelier d’en face, structure indépendante en aide à la promotion et au développement d’artistes, le groupe sort un troisième album intitulé "Le refuge". Le ton rock s’est durci et parfois même assombri tout en laissant place à l’émotion, les voix ont encore gagné en caractère et l’alliance instrumentale sonne plus que jamais comme une évidence. Automne 2014, après une tournée marathon de 8 mois pour marquer ses dix ans d’existence, La Belle Bleue prépare de nouveaux projets pour 2016 avec notamment l’enregistrement et la sortie d'un 4eme opus ! Incontestablement, La Belle Bleue laisse encore émerger de nombreux mystères jusqu’alors enfouis dans ses profondeurs. Armons-nous de patience car le temps nous les fera tous découvrir progressivement !(Nicolas CLAUDE • Journaliste à Francofans)Cette année ce quintet originaire de la région nantaise fêtera ses dix ans. Pourtant, jusqu’à présent le groupe ne semblait pas être reconnu à grande échelle ; si son talent n’a jamais pu être mis en cause, le groupe a sans doute souffert de ne dépasser que rarement les frontières du nord-ouest de la France. Aujourd’hui, le troisième album et le soutien artistique d’un nouveau tourneur devraient enfin remédier à ce manque de visibilité nationale...(Francofans)Du lourd !
 Oui, il y en avait du monde pour ce concert d’ouverture du festival ! Parmi ceux-là, le groupe La Belle Bleue est une bien belle découverte. De leurs voix puissantes, ces chanteurs transmettent de fortes émotions dans des chansons imagées ou provocantes. Ce nom à vocation écologique va bien à ce groupe issu de la scène alternative. Leurs textes engagés mêlent délire onirique et conscience sociale.Quant à leurs arrangements, ils basculent du rock au reggae pour donner un root’s & roll où guitares, basses, percussions et instruments insolites se marient harmonieusement. Rythmes chaloupés, sonorités décalées : les musiciens s’amusent bien – et nous avec – dans ce grand bain aux diverses influences où la calebasse, le didjeridoo et le mélodica mettent du sel dans leurs histoires.Pas étonnant que ce groupe de Guérande ait été vainqueur du tremplin de Poupet 2012.
 Si M et ses musiciens nous ont offert du « lourd », La Belle Bleue a su imposer la puissance d’une chanson française écorchée, l’énergie d’un rock métissé.Un concert dont les échos devraient donner envie à encore davantage de continentaux, de se rendre à « Viens dans mon île » pour les prochains concerts.(Les trois coups - Article sur le Festval «Viens dans mon île»)La Belle Bleue cultive avec bonheur et bon goût la passion des textes et le mélange des genres.
 La Belle Bleue offre une musique sympathique où le vagabond est roi et l’écriture est reine.(Fragil)Les cinq musiciens nantais ont séduit le public avec leurs textes mêlant délire onirique et conscience sociale et montré un talent incontestable qui n’a pas laissé le jury indifférent [...](France3.fr)Le groupe La Belle bleue, originaire de Nantes, a séduit le public du tremplin de Poupet samedi soir. Près de 1000 spectateurs sont venus élire le groupe de leur coeur, à la salle la Clef des champs à Saint- Laurent-sur-Sèvre.(Ouest-France)Il est des albums qui séduisent au premier abord mais dont on s’est déjà lassé à la deuxième écoute... et qui terminent invariablement leur course au fond d’un tiroir. Tel ne sera pas le sort de «Morceaux de papier », le deuxième album du groupe La Belle Bleue ! Il séduit dès le premier morceau par le rythme chaloupé des percussions, les sonorités décalées du didjeridoo et du sitar, l’euphorie du melodica, la précision et l’énergie des guitares... orchestrés ingénieusement si bien qu’on ne s’ennuie jamais à l’écoute d’un album qui ne compte pas moins de 18 titres !(Zikannuaire)DATES & INFOSwww.labellebleue.orglabellebleue44@gmail.comBOOKINGSébastien May 0699689385sebastien.lfbdu@gmail.com

Manon TANGUY

Manon, auteur-compositeur originaire de Saint-Nazaire, prend l’aventure comme elle vient ! Elle raconte ses histoires, à sa manière… Toute une galerie de personnages souvent décalés. Une rencontre improbable un jour de décembre 2009 et le charme fait le reste… Elle enregistre 2 titres avec Laurent, bassiste et guitariste pour l’occasion, sur une compil locale. Premier concert le 8 mai 2010 sur la scène du VIP à Saint-Nazaire. Puis les choses s’accélèrent. Manon livre le 14 février 2011 un CD 6 titres prometteur « Untel a dit ça », enregistré chez Philippe Henry (Liz et Jeanne Cherhal, Orange Blossom…). Une carte de visite version maquette ! En mai 2011, elle sera récompensée par le Prix de la Sacem aux Beaux débuts, organisé par l’association Chant’ Appart, avec le soutien du chanteur Jehan. La formation s’étoffera pendant l’été avec l’arrivée d’une violoniste. Retour en studio, pour enregistrer 6 titres qui sortiront en février 2012. « Faux semblants » entre 21ème au classement des radios Quota. CD chroniqué dans Francofans, Elle, Tohu Bohu, Place Publique, Ouest France… Finale des tremplins de Face & Si, Couvre Feu, Eté Cigale, Poupet, France ô Folies 2012.Deux concerts complets à Paris (Sentier des Halles et ACP Manufacture Chanson). En janvier 2013, Manon devient Manon Tanguy et rejoint Le Comptoir Musical ! Repérage du Chantier des Francos, demi-finaliste du Prix Georges Moustaki, Prix Mozaïc Le Mans Cité Chanson, Prix ACP Manufacture Chanson et Prix de la Musique et de la Sacem au Pic d’Or de Tarbes, Prix Pause Guitare et 1er Prix du Jury aux Rencontres Matthieu-Côte en 2013! Dans le courant de l’été, Yannis, multi-instrumentiste, remplace Jenny. Désormais trio avec guitare, piano, ukulélé, basse, métallophone… 1ères parties de Mina Tindle, Amélie les Crayons, Laurent Voulzy, Sansévérino, Dominique A, Thomas Fersen, Nicolas Jules, Olivia Ruiz, Mathilde Forget, Ben Mazué, C2C, Jeanne Plante… Après une tournée de 20 dates en Italie (du Nord à la Sicile) début 2014, Manon Tanguy sort son 1er album «Somniloque» le 17 mars 2014, 11 titres dont un duo avec Askehoug. Pas la peine d’en rajouter, Manon va vous faire tanguer…